Au creux…

Au creux de mes impudeurs

Je laisse couler ma douleur

Le cœur lié au con

La tête en tambour et tromblon

Je divague, j’erre dans mon foutoir

Joliment orchestré par moi-même,

Je plisse l’âme et le front

C’est toujours pareil quand j’aime…

Je crie aux alouettes, je suis schyzophrène

Je me débats comme une clef alène

Plongée dans un fût d’acide nauséabond

Merde, le jour est trop long…

Textoïse moi fils d’Israël,

Je vais me briser les ailes

Contre cette cage de silence…

J’ai mal, et toi…tu penses.


Publicités

~ par quedeleau sur 29 mai 2010.

Une Réponse to “Au creux…”

  1. Penser au lieu d’agir
    agir au lieu de penser

    parfois tout est faux dans ce qu’on fait ce con dit
    ou mâle à propos

    laisse couler
    pas trop le sang,
    tu en reviendrais peu

    ta douleur
    ton angoisse

    civilisation liée au texto

    humeur liée au texto

    difficile emprise

    si j’étais toi
    si tu étais moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :