Larmes…

Je laisse ton absence me noyer dans mes larmes insomniaques,

Je ne pense plus, boule d’angoisse, cœur patraque,

J’inonde ma nuit de ma solitude forcée,

Je suis à bout, esseulée…

Larmes salées,

Creusent des sillons insensés,

Liquide de la déraison humaine, la mienne,

Celle qui me fait sentir le poids des murs qui m’entourent,

Je ne dors pas, je m’évapore, je me répands, enroulée dans un semblant de pudeur…

Publicités

~ par quedeleau sur 14 mai 2009.

3 Réponses to “Larmes…”

  1. Je me disais justement ce soir qu’il n’y avait plus personne nulle part…

    Et je suis heureux que la phrase précédente, de par sa présence même, se contredise…

    J’embrasse ta solitude pour la faire disparaître.

    🙂

    Bien à toi princesse.

  2. le poids des murs

    le poids de la promiscuité
    le poids de la solitude forcée

    je veille pour suivre ton parcours

    insomniaque ne suis

    tu es aussi princesse?

    ta photo en illustration est magnifique
    cet éclatement!

    très expressif, oui

  3. perles de pluie, de rosée
    de glace réchauffée

    perles éclatées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :