Surface…

Lâcher prise? Me laisser flotter? Couler? Rester au bord? Plonger?

J’en ai déjà bavé de ces traversées qui me virent m’échouer sur des rives coupantes, ayant à chaque fois perdu un petit morceau de moi.

Devant ce qui émane de toi, j’hésite, paradoxale envie de croire encore que l’eau sera belle, et de savoir pourtant qu’elle sera froide, troublée par les limons que ma brasse remuera…dans le fond, tu en as laissé couler des rancunes, des rancoeurs, des remords…

Au moment où je perds pied tu te ressaisis, si tu coules, tu m’entraînes au fond. Mais pour combien de temps pourras-tu encore me maintenir la tête hors de l’eau? N’ai-je pourtant pas appris à le faire toute seule?

Burn out, du rire aux larmes, je te désarme.

Regarde nous…deux naufragés, qui veulent y croire…deux écorchés, qui veulent guérir…deux éclopés, qui veulent aimer…

Regarde nous…deux réfugiés qui ont fui, parce que le combat naval, ce n’est drôle que sur le papier.

La surface des choses, lisse comme un lac sous le crépuscule, n’est qu’un leurre, toi et moi, nous savons…sous l’eau, ça grouille, ça mord, ça bouffe…

Je me jetterai à l’eau, encore une fois.

Et la surface de l’eau n’est que lumière, mais au-dessous? Troncs d’arbre sans couleur, rameaux enchevêtrés comme le rêve, pierres dont le courant rapide a clos les yeux, et qui sourient dans l’étreinte du sable…

Publicités

~ par quedeleau sur 24 avril 2009.

Une Réponse to “Surface…”

  1. des pierres qui sourient oui peut-être…
    et qui s’étreignent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :